Ne laissons pas ceux que nous aimons dans le silence. Apprenons à dialoguer avec ceux qui n’ont pas la parole.

Nous connaissons tous quelqu’un qui connait des difficultés pour s’exprimer en raison d’un handicap, d’une maladie ou tout autre raison. Cette personne peut rencontrer des frustrations qui engendrent souvent des émotions exprimées ou enfouies comme la colère, la tristesse, la peur etc… car elle ne se sent pas comprise et entendue.

Nous rencontrons ce type de difficulté auprès des bébés, des enfants, des personnes atteintes d’autisme, des adolescents, des personnes ayant des handicaps psychiques ou moteurs, des personnes âgés, dans le coma…il existe bien d’autres cas encore. 

Ces personnes n’ont pas la parole ou ont des difficultés à s’exprimer mais il est possible de les entendre et de répondre à certains besoins en communiquant avec elles grâce à la communication d’âme à âme. Ce type de connexion permet aux personnes en détresse, de se sentir moins démunis car elle nous apporte des réponses face aux incompréhensions.

L’objectif de cette communication est donc de re transcrire précisément à l’entourage – et sans interprétation - les informations qu’elles soient d’ordre émotionnelles, sensitives, corporelles ou autres et qui auront été données par la personne en difficulté. De manière à ce que ce dialogue puisse apporter une meilleure compréhension de l’être qui se trouve en souffrance et il est ainsi possible de mieux répondre à leurs attentes et demandes.

Le but étant qu’il y ait moins de souffrances psychiques et physiques.

Procédé

Dans cette communion d’esprit à esprit, je vais m’attacher simplement à écouter ce que l’autre souhaite me faire passer comme information.

Dans le silence de mon esprit, de mon cœur, de mon être tout entier, et par le biais de perceptions extra sensorielle, je vais simplement être là en présence, sans rien vouloir et sans rien attendre, de manière à ce que je puisse laisser les informations affluées vers mon canal intérieur. Au-delà de la matière qui nous compose, nous avons en nous et autour de nous de l’énergie.

Cette énergie vitale nous permet de dialoguer avec le « verbe », de bouger, de travailler mais aussi de  canaliser cette énergie dans le silence, en conscience comme une onde qui va parcourir nos canaux sensoriels et nous permettre d’échanger des informations sur un mode plus intuitif.

Les scientifiques s’expriment sur cette possibilité

Rupert Sheldrake, biochimiste reconnu, décrit que les liens entre les espèces se développent à l’intérieur d’un champs social appelé aussi champs morphique. Ces champs relient les éléments entre eux, évoluent et contiennent une sorte de mémoire.

Ainsi les groupes sociaux héritent d’une certaine mémoire collective par le biais de ces champs morphiques. Chacun d’entre nous est calé sur la fréquence d’une mémoire collective. Ainsi, les individus d’un même groupe, obéit au même type de relation répété indéfiniment depuis des générations.

Les champs morphiques unissent les membres d’un même groupe social. Et un élément qui s’éloigne demeure toujours connecté au groupe par le biais de ce champs social qui est élastique à l’infini. Ainsi les champs morphiques permettraient à une gamme d’ondes de natures télépathiques de se propager d’un être à un autre, au sein d’un groupe social.

 

Ces champs élastiques, invisibles, constituent de véritables canaux de transmission télépathique insensible à toute notion de distance.

L’hypothèse de champs morphique rend possible et même probable la communication extra sensorielle.

Origine :

Je suis à l’origine de cette méthode en ce qui concerne l’être humain.

Précurseur dans ce domaine, j’ai expérimenté ce processus de communication entre consciences dans le cadre de séance en kinésiologie et je me suis aperçue que le fait d’appréhender et de comprendre des ressentis émotionnels et les traumatismes pouvaient grandement aider la personne concernée ou le cercle familial à lâcher sur des blocages émotionnels et psychiques.

Il y a bien entendu dans ce travail de lâcher prise, une réelle prise de conscience de la personne ; et ses capacités d’auto guérisons et d’auto suggestions sont mises en évidence.

 

Séance :

La séance d’une communication d’âme à âme se déroule à distance, avec le support de la photo de la personne qui présente un sujet particulier. Ce sont les énergies de cette personne qui vont me permettre cette connexion entre consciences, la photo ne sera que le support de cette connexion.

Un rendez vous téléphonique sera prévu avec le demandeur pour expliquer le déroulement de la séance et exprimer les informations reçues.

Une séance de ce type peut aussi être couplée d’une séance en kinésiologie, ce qui va permettre d’ancrer un objectif prédéfini dans le domaine concerné et ainsi permettre au patient de ce centrer et de s’investir dans l’objectif choisi et ainsi entériné la séance en kinésiologie.

Me contacter pour les modalités.

 

Formation

J’envisage d’organiser des formations pour enseigner ce type de communication à tous ceux qui sont intéressés par cet outil de manière à les aider à communiquer avec leur entourage quand ceux-ci rencontrent les difficultés citées dans les articles ci-dessus.

 

La communication humaine ne se substitue pas à un traitement médical et ne dispense pas de consulter un médecin pour tout problème de santé

©2017 par Karine GIRAUDIER