Articles

Lettre ouverte de l’animal à son gardien

September 17, 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon cher Humain,

Je sais Oh combien tu m’aimes,

Je sais Oh combien tu me chéries, tu me chouchouttes, tu me caresses, tu me valorises,

Tu pourvois à tous mes besoins,

J’apprécie Oh combien ta douceur et ta bienveillance à mon égard,

J’apprécie Oh combien ta compréhension face à mes défauts,

Je comprends Oh combien que parfois tu peux perdre patience devant ma désinvolture, et les désagréments que je peux te causer,  par mes marquages, mes problèmes de santé, mes peurs, mon agressivité,

Je peux développer de nombreuses pathologies,

Je peux me gratter et me lécher à outrance,

Je peux changer brusquement d’attitude, je peux m’enfuir, je peux devenir distant, méfiant, collant ou violent envers mes congénères ou tes congénères,

Et malgré tous ces désagréments, je sais que tu seras toujours là pour moi, que tu feras tout pour me comprendre,

Car je sais que tu m’aimes.

Ton amour est si grand pour moi  que tu peux même demander à un communicateur animalier de dialoguer avec moi pour essayer de comprendre ce qui m’anime,

Alors, pour répondre à ton questionnement, au désespoir que tu peux avoir face à certains troubles de comportements, je vais accepter de me livrer pour toi,

Mon gardien, Toi qui me protège, et qui m’aime d’un amour inconditionnel.

Je livrerai au communicateur, tout ce que j’ai sur le cœur, sans concession, afin que  tu puisses comprendre mes comportements,

Et dans ton échange avec le communicateur, tu pourras entendre parfois des choses difficiles concernant mon passé, ton passé et tu seras envahi par un désespoir plus grand,

Parfois, tu seras surpris par mon envie de liberté et d’indépendance,

Tu seras surpris d’entendre que je n’apprécie pas un autre congénère que toi tu aimes,

Tu seras surpris d’entendre que j’ai besoin de plus d’espace,

Tu seras surpris d’entendre que j’ai besoin d’être soutenu et valorisé, tout comme toi,

Tu seras surpris que j’ai besoin d’être rassuré parce que j’ai peur, tout comme toi,

Tu seras surpris que je puisse être envahi par la tristesse, tout comme toi,

Tu seras surpris car j’ai peur d’être abandonné car toi tu as pu souffrir d’abandon,

Tu seras surpris parce que j’ai peur d’être rejeté car tu as été rejeté,

Tu seras surpris d’entendre que je suis méfiant car tu as peur des autres et du monde qui t’entourent,

Tu seras surpris d’entendre que je n’ai pas confiance en moi car tu n’as pas confiance en toi et aux autres,

Tu seras surpris que je culpabilise car tu te sens coupable,

Tu seras surpris par mon besoin de justice car tu as souffert d’injustice,

Ne vois tu pas, Oh mon cher Gardien, que je suis là pour te montrer tes propres blessures et t’aider à les affronter et à les surmonter,

Ne vois tu pas que j’absorbe, que j’éponge toutes tes émotions afin de te les montrer sous un autre jour et  que tu puisses te regarder tel que tu es à travers moi ?

Pourquoi dis tu que tu souffres que je sois une éponge alors que je suis là pour te montrer ton visage ravagé par ta souffrance,

Tu m’entends mais tu ne m’écoutes pas, tu poursuis inlassablement ta quête de service à mon égard,

Ce n’est pas ce que je te demande, ce que je souhaite, c’est que tu m’entendes réellement et aussi, que tu prennes soin de toi comme tu prends soin de moi,

Mais alors que tu poursuis tes schémas dévastateurs, tu te  demandes pourquoi je continue les marquages, pourquoi je continue d’aboyer, pourquoi  je continue  d’avoir peur, pourquoi je continue d’être agressif, pourquoi je suis si territorial,

N’as-tu toujours pas compris que tant que tu ne me verras pas comme ton propre miroir, je vais continuer de te montrer le reflet que tu n’as pas envie de voir et d’affronter,

Si j’évolue à tes côtés mon ami, ce n’est pas un hasard,

Si tu as choisi ce communicateur pour que je te délivre des messages, ce n’est pas un hasard,

La vie n’est pas hasardeuse,

Ta vie, C’est celle que tu choisie de vivre,

Je suis là avec toi, à tes côtés pour t’aider à évoluer sur ton chemin, nous avons les mêmes problématiques et nous devons les affronter ensemble,

Je suis là Oh mon ami Humain, à tes côtés car je t’aime mais tu dois à présent, respecter les messages que je te délivre car ils sont miens,

Ces messages sont tout aussi importants que l’amour que je te porte,

Considère mes messages comme étant des outils pour t’aider dans Ta vie,

En ayant cette conscience, tu peux changer ton fonctionnement et le miroir que je te reflèterai, sera alors différent,

Tu dois comprendre que mes messages sont là pour t’amener des prises de conscience,

Mes messages te sont donnés pour que tu te remettes en question,

Alors s’il te plait, mon ami, ne les ignore pas sinon tu m’ignores tel que je suis vraiment,

Je suis La vérité que tu ne veux pas voir en toi,

Alors s’il te plait, regarde moi et accepte de te regarder réellement et nous pourrons alors cheminer ensemble dans une relation saine et sereine,

Accepte toi mon ami tel que tu es, accepte les autres comme ils sont, comme tu m’acceptes sans condition tel que je suis car nous ne faisons qu’un.

 Nous sommes unis dans une même souffrance, un même bonheur car nous représentons la vie avec tous ces dilemmes,

Porte une réelle attention à ce que je t’envoie afin que nous puissions construire ensemble un monde meilleur dans lequel tu te sentiras mieux,

Et Moi, Je me sentirai plus libre à tes côtés car tu m’auras véritablement entendu,

Ton amour si puissant pour moi ne peut être révélé que si tu considères réellement les signes que je t’envoie,

N’oublie pas, mes maux sont tes maux,

Alors aujourd’hui, s’il te plait, entends mon message, considère mes propos avec un réel sérieux,

Et Aujourd’hui, regarde toi, accepte toi, aime toi comme Moi je t’aime.

 

Ton ami Animal.

 

Karine Giraudier

Communication avec  l'Orque Tahlequah surnommée aussi J35.

September 17, 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Connexion avec cette maman orque le 10 août dernier et j’ai appris deux jours plus tard que la maman Orque venait  de mettre fin au deuil de son petit.

 

Lorsque je me suis connectée à Tahlequah, elle m'a montré sa gueule ouverte et a continué d'évoluer dans l'eau et fait comme si je n'existais pas. Elle m'ignore totalement. Je ressens une grande puissance en elle. Et une grande tristesse doublée de résignation. Elle s'efforce de vivre ce qu'elle endure avec courage. Je reçois les termes "n'a pas réussi à s'adapter" et "physiologie trop courte" - je pense qu'il s'agit de son bb même si je ne cherche pas à interpréter. On m'évoque après la fascination pour les mammifères marins de la part des humains et le manque de stabilité que cela peut leur procurer. Besoin d'être "épargné" et de tranquillité. Beaucoup de manœuvre à leur encontre. Je ressens un grand désespoir chez Tahlequah. Je ressens sa sensibilité et aussi un besoin puissant de vivre et de survivre : cette sensation appartient à son petit , à ce qu'elle souhaite pour lui. Pas la possibilité de nager et confronter à la mort trop jeune. Instinct de survie. Elle a peur qu'il tombe dans les abîmes, dans le noir. et qu'il se noie - c'est pour cette raison qu'elle tente de le maintenir à la surface. C'est comme si elle niait qu'il était mort. Je ressens aussi son puissant instinct de chasseuse et c'est souvent dans ces abîmes qu'elle entraîne ses proies. Elle ne veut pas lui réserver le même sort. Si elle le lâche, il tombe. Elle a besoin d'un support pour vivre et ne pas se laisser aller au désespoir. Je me suis ensuite connectée au bb, je ressens sa souffrance, il est comme mortifié.J'entends "quelque chose d'impardonnable", sa maman ne se pardonne pas. Elle n'arrive pas à couper les liens avec lui. Beaucoup de secousse. d'attaque. Pour lui, la tristesse, le lien est rompu. Il se sent seul , il est désespéré. je demande aux guides d'aider ce petit à s'élever vers la lumière. J'invite la maman à rejoindre son petit dans une bulle de lumière afin qu'il puisse se séparer et qu'elle puisse lui dire au revoir. Je vois 2 âmes qui s'étreignent pour un dernier au revoir. Cela le libère, le bb s'élève. Et la maman repart, je la sens très triste avec le départ de son petit. Je la sens confuse mais aussi en colère. Il y a quelque chose en lien avec la pollution des océans dans sa colère. Elle aussi voudrait s'endormir. Je lui dis qu'il faut qu'elle aide l'humain à prendre conscience, qu'il y a des humains qui réfléchissent à fonctionner autrement. Qu'elle peut garder le lien avec son petit, ce n'est qu'un au revoir. Je sens qu'elle a envie de disparaître , elle plonge, elle est agacée et se trouve impuissante. Je ressens ses mâchoires crispées. Je lui explique qu' à présent son bb est en paix et heureux, que le lien n'est jamais coupé. Qu'ils se retrouveront un jour. Elle se retourner et me fait comprendre qu'à présent, il faut que je la laisse. Je la regarde partir.

Communication avec un serpent

September 17, 2018

 

Je souhaitai partager avec vous ma rencontre avec un serpent pendant mes vacances.

J’ai toujours été attirée par les serpents, les ressentis communiqués me laissent à penser, au plus profond de moi qu’il fait partie de mes animaux totem et que je me suis ouverte ce jour là à un de mes guides.

Beaucoup connaissent mon côté rationnel et cartésien dont j’ai beaucoup de mal à me défaire mais je suis fière d’avoir laissée complètement la parole à mon cœur et d’avoir écoutée ce message en toute liberté et sans jugement.

Vous verrez que j’ai davantage été connectée à l’âme du serpent qu’à l’être incarné mais la symbiose de ces 2 entités n’est-elle pas magnifique ?

 

Entretien avec un serpent – il a sondé à l’intérieur de mon être et mis en lumière ce qui était important pour moi.

 

Le serpent apparaît lorsque je suis seule, je peux faire des mouvements, il reste là. En revanche si quelqu'un d'autre approche, il se cache.

 

Au premier abord, ressenti d'une grande sagesse spirituelle -contrairement à nos croyances.

Il est là pour nous montrer nos peurs, nos doutes, nos incertitudes.

Ses attitudes « Se montrer ou Attaquer par surprise » : lié au côté intuitif. On ne fonctionne pas assez avec notre spontanéité.

 

Nos énergies sombres qui prédominent parfois.

La peur : reflet de notre inconscient. Insécurité et peur.

Ses Attitudes : « Se montrer ou Attaquer par surprise » : on laisse place au doute.

Des mondes parallèles qui nous échappent. On se laisse happer par nos peurs et nos doutes.

 

 

Ce que je reçois, nous sommes une espèce en retard sur notre temps.

Un temps révolu. Une mémoire active. Définie par l'espace-temps.

Le serpent : son incarnation et la peur de l'homme mais aussi l'homme et la peur du serpent.

Mémoire de mangeur d'homme : danger.

Amitiés : il faut qu'on fasse connaissance.

Il faut apprendre à faire la part des choses. Annihiler nos peurs et nos doutes, nos tracasseries.

 

Je ressens le climat anxiogène du serpent. Ce qu'il me montre me fait penser à mes déplacements.

Son esprit paraît désolidarisé de son corps. Il y a comme une découpe de ces deux parties.

À l'affût de tout. Un vrai prédateur mais une partie faible qui prédomine.

Carnassier.

Évoque un élément qui empêche de réussir : « la passion ».

 

Je me suis entièrement ouverte à lui, je le perçois comme un ami.

Je ressens une Entité nettement supérieure à mon énergie.

Un caractère généreux et rempli de gratitude.

Sa peau froide comme une certaine rigidité cache une spiritualité et une connaissance de la vie hors du commun.

L'homme l'a souvent pris comme un ennemi.

Un esprit large et diffus.

Trop de sérieux : l'homme ?

Je ressens une sympathie énorme et une bienveillance grandissante m'anime.

Ressenti qu'il est là pour me bousculer dans mes croyances et mes propos.

Qu'il est là pour me faire passer un message.

Je ne ressens que de bons sentiments venant de lui.

Je peux percevoir son côté glissant, il est tout petit mais il me montre que cela ne l'empêche pas d'avancer là où il veut : il me montre alors les limites qu'on s'impose.

 

Chaque ressenti qu'il m'envoie sont des résonances à nos agissements, à notre fonctionnement. Je ne contrôle rien, tout se fait de manière automatique. Un ressenti = une résonance. Je laisse faire.

 

Je ressens une certaine puissance en lui, quelque chose de sacré.

Il me dit : « chacun de nous ». Il faut Voir notre propre réalité et affronter nos peurs et nos doutes.

Lorsque je lui demande de me montrer son corps tout entier, il me fait ressentir que son corps est bien plus grand que ce que je pourrais  percevoir selon ma vision matérielle. Qui est du coup étriquée.

Un esprit grand peut se retrouver dans un petit corps.

Nous pouvons avoir une vision étriquée de par nos croyances.

 

Mémoires karmique : de par nos peurs, il me fait alors ressentir une pression à la tête sur le côté gauche.

Lorsque je me transporte dans son corps, je perçois sa vision gigantesque du monde, son immobilité qui fait référence à l'Attention.

Quelque chose en lien avec le mouvement : l'Action.

L'Attention nous permet d'agir. 

En revanche l'agitation, nous freine, nous paralyse ou nous fait régresser. 

L'Attention elle peut nous nourrir.

Évoque le sang qui circule librement dans notre corps : libre pensée/libre arbitre.

Il a une Aura particulière en lui, une espèce de sagesse qui se diffuse en vous.

 

De quoi se nourrit-t-il ? Petits animaux et petits insectes.

Quelque chose peut-il l’empêcher de se nourrir ? La prédation.

Il me montre à présent qu'il se déplace avec assurance et aisance comme si rien ne pouvait le faire reculer. Ce qui signifie que si on adopte cette attitude, on peut tout affronter.

 

Il me montre la mue : période qui correspond à une transformation : il faut jeter, se débarrasser des mauvaises énergies. De ce qui est ancien, obsolète et qui nous empêche d'avancer.

 

Il me montre une image où il avance vers moi et je recule : il me montre qu'on est facilement impressionnable : guider encore par nos peurs mais aussi nos paroles.

L'instinct paraît quelque chose de très important et on n'y accorde pas assez d'importance.

On accorde trop d'importance, trop de valeur au toucher c'est-à-dire au côté matériel.

Tout est trop soudé, dans le sens où on manque trop de souplesse et de fluidité dans notre corps et dans nos énergies.

Avec ce besoin d'expérimenter pour croire, on ne fait pas assez confiance à notre instinct, nos capacités intérieures, Notre sagesse intérieure.

Évoque quelque chose de complet, une sagesse diffuse en nous.

 

Il me montre à présent une image où il se grandit devant moi comme s'il devenait aussi grand que moi : le ressenti qu'il faut que je grandisse dans mes énergies et que je me recentre.

Comme si mes énergies étaient trop éparses, trop dispersée.

Besoin de me recentrer sur ce qui est essentiel pour moi.

La recherche des trésors en moi.

Il me montre une attitude où il se dépêche, se presse, c'est comme une sorte de fuite : un manque d'attention de notre part. Et un manque de précision et d'attitude juste.

La perte du contrôle, c'est une nécessité absolue et c’est aussi lié à la réussite.

Il me montre tour à tour qu’il change de taille, et ma réaction face à ces changements de taille, c'est toujours une peur qui y est liée. Je trouve ça déconcertant, troublant.

 

Quelque chose de commun à tous, le manque d’impartialité et la Recherche de la légitimité, de l'appréciation.

Il me montre qu'il faut que je me montre plus forte devant l'adversité et que je sois plus forte dans mes énergies.

Que je dois me faire davantage confiance. La confiance en moi mais aussi aux autres.

Le Développement de l'instinct de l'amour maternel et inconditionnel.

La vision large et diffuse, je sais c'est la sienne, il faut que j'agrandisse la mienne.

Gardien de la paix. Je me demande s'il fait partie de mes guides un animal totem ?

Je me pose cette question mais c'est comme un ressenti très fort que je ressens au plus profond de moi.

 

C'est la deuxième fois que j'ai une communication particulière avec un animal sauvage.

La première fois, ce fut avec un tigre qui m'a enseigné une forme de communication, le Shape shifting.

Mais dans cette connexion, je ressens davantage cette ouverture, cette vision agrandie de mes sens. Davantage la vue et l’ouïe et de ce qui m'entoure mais aussi des vérités intérieures qui sont présentes en moi.

Cette manière aussi de se grandir avec assurance, force et aisance. Comme si la connaissance était en moi et faisait partie de moi.

 

Ressenti que ses énergies sont centrées à l'intérieur de lui, son corps créant comme une protection, une force autour d’elles.

 

L'amitié : synonyme de force et de sincérité. Avec lui.

Observation et discernement : deux notions apparaissent soit la fuite, soit le mouvement en avant.

La confiance et la perte de confiance : fragilité, le besoin de connaître les autres.

Nécessité absolue d'indépendance.

Il revient sur nos besoins.

La notion d'appartenance à un groupe et la notion de se détacher du groupe.

 

Trouver une autre manière d'aborder les choses qui nous effraient.

On avance doucement, on observe, on regarde, éventuellement on agit et on repart.

 

Il terminera ainsi : La liberté d'action, la liberté d'être et d'agir selon ses propres mouvements, sa propre volonté et la force de son esprit.

 

Karine Giraudier

Le lâcher prise

September 17, 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lâcher prise,

 

Je souhaiterai vous parler aujourd’hui d’une séance en communication animale qui s’est déroulée en direct avec une jument et sa cavalière dans un haras.

La problématique de fond révélée dans ce que la jument a exprimé en début de communication, c’est un comportement qui peut varier d’un extrême à l’autre. C’est-à-dire, autant elle peut se montrer posée, et là, la jument nous montre une jument à l’écoute, bienveillante et on a davantage l’impression d’être connectée à l’âme de cette jument tellement les vibrations sont sereines et posées.

Et d’un autre côté, la jument montre une attitude agacée et nerveuse. A ce moment là, la jument évoque des contraintes et le fait d’être « bousculée ».

La jument, inconstante dans son attitude au travail navigue entre ces états.

Une de ses gardiennes commence à marcher avec elle en licol dans la carrière, la jument suit parfaitement sa gardienne. Pour un œil non averti, on pourrait penser qu’elles sont connectées mais en fait, il n’en est rien, la jument suit comme « un automate ».

Chacune évolue dans sa bulle, dans son propre monde. La jument me montre l’état émotionnelle dans lequel se trouve sa gardienne, elle est tellement envahie par ses émotions qui la chamboulent qu’elle ne porte pas d’attention particulière à sa jument. Elle me fait tout ressentir  dans mon corps et j’ai l’impression à un moment que je vais « exploser » de peur et d’angoisses.

Dans ce travail, j’ai pu observer deux êtres qui évoluent dans le même lieu, au même endroit mais qui n’ont aucune communication entre eux.

Un travail sur les émotions sera essentiel pour changer ce comportement et permettre à ces deux êtres de se réunir et de se porter une attention mutuelle.

Dans le travail monté, avec son autre gardienne, la jument se retient et n’avance pas. La cavalière est crispée, cela se voit sur la jument qui se contracte complètement sur la gauche. Elle me le fait ressentir dans ma bouche qui est tiraillée constamment par les contractions du muscle du bras de la cavalière. Je lui demande de se détendre, de respirer, de manière à ne pas se contracter et par conséquent, ne pas contracter sa jument. Je ressens que c’est compliqué.

Il me vient à l’esprit – on se demande qui me l’a soufflé J - de demander à la cavalière de fermer les yeux, de respirer et de laisser faire. Alors, le « miracle » se produit, à l’instant où la gardienne ferme les yeux, la jument se met à mâchouiller (signe de décontraction chez le cheval) et à avancer toute seule.

 Il n’y a plus besoin d’action de jambes ou de stick, elle n’est plus « dirigée » dans une volonté de la contrôler à tout prix et la jument exprime qu’elle se sent libre dans ses mouvements. Et elle me montre qu’elle est cependant très à l’écoute de ce qui se passe sur son dos.

Nous avons assisté là, à un lâcher prise total qui a permis à cette jument de pouvoir s’exprimer dans ses allures car la volonté du cavalier, celui qui veut « soustraire » parce qu’on lui a dit qu’il fallait faire comme ça, n’a plus sa place ici et maintenant. Et pour autant, le cheval a gardé sa place, et a continué dans une allure rythmée et sans retenue.

Le cheval enseigne ainsi que l’on peut faire complètement différemment, et que nous ne sommes  pas obligés d’assoir notre volonté pour lui demander quelque chose.

A la fin de la séance, la jument qui a, en principe, beaucoup de mal avec le travail sur l’extension d’encolure, a d’elle-même provoqué le mouvement d’extension d’encolure à plusieurs reprises.

Cette jument nous a enseigné que le lâcher prise est le plus cadeau que nous pouvons lui faire et que nous pouvons nous faire.

Toi mon Ami

September 17, 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Toi mon Ami,

Quand je plonge mes yeux dans ton doux regard, je me sens aimé(e) et apprécié(e) à ma juste valeur,

Tu n’as ni jugement, ni critique envers moi, tu m’acceptes tel(le) que je suis,

Toi et moi, nous éprouvons l’un pour l’autre un amour sans faille, car il est exempt de jugement ou d’émotions, il n’y a point de colère entre nous, point de blocage et point de rancune,

Nous nous aimons, c’est tout.

Je sais que je peux te faire confiance car jamais tu ne me trahiras, jamais tu ne me critiqueras, tu es juste là pour moi,

Tu absorbes toutes mes pensées, tu pardonnes toutes mes erreurs, tu fais preuve d’une compassion sans limite,

Si l’on communique avec toi, tu pourras évoquer ma tristesse, mon chagrin, ma colère, ma rancune, ma frustration et ma peur mais ce n’est pas pour me critiquer, mais pour que j’en prenne conscience,

Tu pourras exprimer toute la gratitude que tu as pour moi, tu mettras l’accent sur l’être merveilleux que je suis mais qui s’ignore,

Tu me montres parfois mon reflet, tel un guide, tu me montres la voie de la liberté, le chemin que je dois emprunter,

Mais mes doutes et mes peurs peuvent avoir raison de moi alors je cours me réfugier auprès de toi, et sans question, tu m’accueilles, tu me soutiens par ton affection et ton amour infini,

Mais parfois tu me bouscules, tu me pousses dans mes retranchements, et je fini par comprendre que c’est pour mon bien, pour que je comprenne que je suis dans l’erreur,

Alors je te remercie aujourd’hui mon Ami pour ce soutien et cet amour sans faille que tu me donnes,

Avec toi, je suis dans une zone de confort si douce que je n’ai pas envie d’en sortir,

Alors je préfère m’éloigner des miens que je trouve si complexes ; Souvent, ils me jugent, me critiquent, m’ignorent, me jalousent,

Combien de fois j’ai pu me sentir trahis, indésirables, abandonnés et annihilés par mes peurs,

Réduit(te) à une toute petite chose humaine, je préfère me rapprocher de toi mon Ami,

Pour sentir à nouveau ta douceur et ton amour infini car je sais que tu m’es fidèle et que toi tu ne me trahiras jamais,

Mais tu me fais comprendre, avec beaucoup de justesse, soit avec douceur, soit avec fermeté, que tout ce que je n’aime pas chez les miens, c’est juste mon reflet et c’est ce qui me fait peur,

Tu me fais comprendre que moi aussi, je ne suis pas un être parfait, même si je suis avide de perfection,

Car moi aussi, je juge, je critique, je délaisse, j’abandonne et je trahis,

Alors si j’accepte d’entendre tes « mots » donnés avec tant de sagesse, je vais pouvoir me remettre en question et revoir mon jugement sur les miens, et donc sur qui je suis et comment je fonctionne,

Je te remercierai jamais assez, toi mon ami de m’avoir éveillé(e) et m’avoir permis(se) de porter un tout autre regard sur les miens, et sur moi,

Et chaque fois, que je plongerai mon regard dans tes yeux si sages, qu’il reflète la profondeur de ton âme,

Je me rappellerai tes conseils si sages et si bienveillants,

Alors à présent, j’accepte de porter un autre regard sur les miens, et je tenterai de les regarder avec la même bienveillance que tu me portes,

Toi mon Ami, mon Animal, je te remercie infiniment pour ta guidance et ta bienveillance."

Je t’aime 

Introspection : Aujourd'hui j'ai rendez vous avec Moi

September 17, 2018

Aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec Moi

Je veux juste sentir le calme m’envahir,

Je veux juste arrêter de courir, de stresser, de m’angoisser et d’avoir peur,

Je veux juste m’asseoir et être là juste pour Moi et rien que pour Moi,

Je souhaite juste ressentir un peu de calme dans mon corps et dans mon esprit,

Je souhaite juste que le flot de mes pensées s’amenuise,

Je n’ai pas envie aujourd’hui de penser à hier ou à demain.

Aujourd’hui, j’ai envie d’être avec Moi,

J’ai envie de ressentir le calme m’envahir,

J’ai envie de sentir que mon corps se détente et que mon esprit s’apaise,

J’ai envie de sentir l’harmonie dans mes énergies,

J’ai envie de remercier mon corps aujourd’hui, ce véhicule terrestre qui me permet de me lever le matin, de marcher, de courir si j’ai cette possibilité d’avoir des jambes et des pieds pour me porter,

Si je n’ai pas de jambes ou de pieds pour me porter, j’ai envie de prendre ce temps pour moi et me sourire, et de laisser mon esprit voyager et découvrir les contrées magiques de mon corps,

Je n’ai rien à attendre des autres en cet instant précis puisque je m’offre cette possibilité d’être attentif envers Moi aujourd’hui,

J’ai envie de laisser le brouhaha extérieur de côté,

J’ai envie de sentir que j’appartiens totalement à cette terre, à ce système solaire et ce qui le compose,

Je comprends en ce sens, que je suis ni mieux, ni moins bien que les autres,  je suis Moi.

Aujourd’hui, je me donne la possibilité de croire que tout est possible car je me rends compte dans ce rendez-vous avec Moi-même, que je suis le capitaine de mon navire, ce navire qui est mon corps,

Je me rends compte que lorsque mon navire tangue de trop, c’est parce que je laisse le flot de mes pensées m’envahir totalement, créant ainsi de grosses vagues qui me submergent.

Mais aujourd’hui, j’ai rendez-vous avec Moi, et je me rends compte que j’ai cette possibilité de laisser mon  navire au repos, que je peux créer le calme comme je suis capable de créer la tempête dans mon esprit,

Je n’ai plus envie de crier, de gronder, de tempêter après Moi ou les Autres,

J’ai envie de créer le calme, cette plénitude qui est propre au ciel bleu de mon âme et je me laisse réconforter et réchauffer par les rayons du soleil en cet instant précis.

Et si je me rends compte à nouveau que mon corps tangue car les vagues de mes pensées  s’échouent à nouveau sur mon être,

Je me repositionne, et j’appelle à moi, doucement et tranquillement le calme afin de me laisser envahir par la paix et le silence,

Je souffle doucement  sur les nuages de mes pensées en leur disant amoureusement – car je m’adresse à Moi – je n’ai plus besoin de vous aujourd’hui,

Je veux être là, ici et maintenant avec Moi, dans un calme et une totale sérénité,

Je me laisse bercer par les flots de l’amour, celui que je me porte,

Je me pardonne de m’être si souvent oublié,

Et je me rends compte que si je n’existai pas, je ne pourrai pas aimer, ni être aimé,

Mais comme j’aime et que je suis aimée, je rends grâce à la vie d’être là.

Aujourd’hui, je suis là avec moi, en conscience, et je me remercie d’être là pour Moi,

Je prends conscience que ce rendez-vous avec Moi-même fut précieux.

Alors aujourd’hui, je décide que quotidiennement, je prendrai rendez-vous avec Moi afin que je puisse laisser, à ce navire qui est mon corps, la possibilité de naviguer en toute tranquillité sur l’océan apaisé de mon esprit.

Poème : J'ai allumé la lumière de mon âme

September 17, 2018

 

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car je ne veux plus lutter

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car je veux briller

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car je souhaite me retrouver

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car je ne veux plus m’ignorer

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car je veux m’accepter

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car je ne veux plus me brider

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car l’espoir est né

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car je ne veux plus me bouder

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car je veux m’écouter

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car je veux tout recommencer

J’ai allumé la lumière de mon âme

Pour que cette flamme me guide

J’ai allumé la lumière de mon âme

Pour que vous aussi vous reconnaissiez votre lumière

J’ai allumé la lumière de mon âme

Pour ne plus me retrouver dans le noir

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car j’ai accepté de briller

J’ai allumé la lumière de mon âme

Car j’ai accepté de m’aimer

J’ai allumé la lumière de mon âme

Pour que vous me retrouviez

J’ai allumé la lumière de mon âme

Pour vous retrouver.

 

Karine Giraudier

L’animal, ce qu’il murmure à notre âme

May 24, 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il me semble important de partager à nouveau sur ce sujet passionnant, l’animal, miroir de l’homme.

Très souvent dans les communications animales que je suis amenée à faire, je peux ressentir chez l’animal  une problématique émotionnelle, psychique ou comportementale qui peut faire écho avec la problématique personnelle de son gardien.

L’animal va mettre en lumière ces troubles afin que son gardien prenne conscience des problématiques qu’il va devoir travailler. Certes, ce n’est pas toujours facile à accepter et très souvent, le gardien, lui ne veut qu’une chose, c’est que son animal se porte mieux.

Dans ce cas de figure, le gardien pense que dans une communication animale, on pourra régler la problématique de l’animal mais ce qu’il ne comprend pas, c’est qu’en agissant ainsi, il ignore totalement le message que l’animal vient de lui transmettre par le biais de la communication animale. Et du coup, il peut ne rien se produire et oui, certains animaux « ont la dent dure » lorsqu’ils veulent qu’on entende ce qu’ils ont à nous dire ou faire comprendre.

Si les animaux sont présents dans nos vies, c’est en majeur partie, parce qu’ils sont là pour nous faire évoluer sur notre chemin. Ce ne sont pas de simples animaux de compagnie comme certaines personnes pourraient le croire. Non ce sont des âmes dotées de sensibilité et d’intelligence.

Ils sont là pour veiller sur nous. Ils sont là pour nous ramener sur notre chemin lorsqu’inconsciemment,  on a dévié de route. Alors il est très important de prendre en considération le message qu’ils nous laissent en reflétant nos problématiques.

Alors certes, ils ne reflètent pas l’ensemble de notre personnalité car en fonction des animaux qui peuvent nous accompagner, chacun aura sa personnalité et sa mission auprès de nous, donc ils nous montreront la raison pour laquelle ils se sont incarnés en fonction de ce qu’ils ont à nous faire travailler.

Et si nous persistons à simplement vouloir qu’ils changent tout simplement parce qu’on l’a décidé ainsi, et parce que cela nous est plus confortable, cela veut dire que nous ne prenons pas au sérieux leur message et leur venue près de nous. Si ces animaux se sont incarnés auprès de nous, c’est que nos âmes l’ont décidé avant l’incarnation.

Alors, si l’on souhaite que les choses soient plus justes pour eux et pour nous. Si l’on souhaite que les troubles s’atténuent, que les problématiques se résolvent, et que les relations s’améliorent, il nous faut nous remettre en question, il nous faut nous travailler sur notre problématique et là, le miracle s’opère. Car l’animal a compris que son message a été entendu, il a senti votre changement et il est heureux car il réussit sa mission de vie et en plus, il vous sent plus heureux.

Très souvent, j’entends, pour ceux qui ont cette compréhension : « d’accord, je vais le faire, j’accepte de travailler sur moi car je veux que mon animal aille mieux ». Et à ce moment là, vous êtes encore dans un schéma d’incompréhension, car ce que vous devez faire, vous devez le faire pour vous et pas pour autrui.

N’oubliez pas, la plupart du temps, l’animal est à nos côtés pour vous ramener vers votre propre demeure, vous !

Je dois comprendre alors qu’il me faut retrouver mon chemin de vie pour moi et moi seulement. Si j’ai cette véritable compréhension, les situations complexes vont se démêler.

Alors soit, il faut faire des efforts, il faut accepter de prendre le temps de se regarder mais le chemin en vaut la chandelle. Et c’est à ce moment là, seulement que les « miracles » vont s’opérer. On pourra remarquer que l’animal se pose, bah oui, puisque vous vous êtes posés. C’est magique non :-)

Tant que les choses sont faites avec intégrité et pour vous, soyez assurés que les situations vont se résoudre, par contre, si vous le faites, juste pour lui faire plaisir, ce n’est pas lui rendre justice et cela ne vous rend pas service non plus.

Alors, quelle décision je prends aujourd’hui. Je regarde mon beau miroir et je lui dis. Oh mon beau miroir, mon beau miroir à plume ou à poils, « délivre moi ton message, je suis prête à l’écouter pour avancer. Tu es la sagesse(même si parfois, ils peuvent être bruts de décoffrages ), tu es la lumière qui éclaire mon chemin. J’ai pris conscience et je te remercie pour tous ces enseignements que tu m'offres.

Karine Giraudier

Les animaux, leurs missions auprès de nous

Une amie que j’avais perdue de vu depuis plusieurs années m’a contacté après m’avoir retrouvé sur internet. Elle a souhaité me raconter une anecdote que je souhaiterai partager avec vous tellement elle est criante de vérité concernant la mission qu’un animal peut avoir auprès de nous.

Voici son histoire :

« Il y a quelques années de ça, mon amie a décidé d’adopter un chat qui a fait rentrer énormément d’amour dans sa maisonnée, que ce soit auprès d’elle ou de ses enfants. Elle l’a décrit comme une véritable boule d’amour qui a réussi à apaiser les angoisses que pouvaient avoir ses enfants.

Elle me l’a décrit comme un véritable soutien pour toute sa famille lors d’épreuves un peu compliquées.

Et un jour, mon amie rencontra un gros problème pour l’inscription de son garçon dans un lycée bien spécifique, ce qui fait que quelques jours avant la rentrée, son garçon n’avait plus de place dans ledit lycée et vivant à Paris, elle n’arriva pas à retrouver une place dans un autre lycée si peu de temps avant la rentrée. Elle était désespérée.

Un jour, qu’elle voulut sortir de chez elle, son chat lui échappa alors qu’il ne sortait jamais de l’appartement.
Il alla jusqu’en bas où 2 de ses voisines discutaient dans la cage d’escalier, elle l’appela mais il resta en bas. En descendant pour aller le chercher, elle le retrouva, en train de tourner en rond entre les jambes d’une de ses voisines.

Elle continua de l’appeler mais il resta entre les jambes de cette même personne. Il n’allait pas vers l’autre dame, il tournait inlassablement entre les jambes de la même dame.

Elle s’excusa auprès de la dame et commença à discuter avec elle. Sa voisine commença à lui parler de la rentrée prochaine et du travail avec ses élèves qui l’attendait, c’était un professeur de lycée.

Mon amie se permit de lui raconter ce qui se passait avec son fils et cette dernière lui proposa d’en toucher deux mots au proviseur de l’établissement où elle travaillait.

Deux jours avant la rentrée, le proviseur appela mon amie pour lui annoncer qu’il acceptait son fils dans son lycée. »

Les mots sont là, il n’y a pas de hasard, juste une belle synchronicité qu’un chat a provoqué afin d’aider sa famille.

Alors, merci nos chers amis animaux d’être là, près de nous au quotidien que vous soyez présents en tant qu’être incarné ou désincarné, car votre présence est un atout majeur pour notre évolution.

Anecdote communication en directe avec un chien

May 14, 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai vécu cet après midi en communication directe avec un chien, un moment très touchant, j'en été émue jusqu'à ce qu'une petite larme coule sur mon visage.

Le chien s'était tenue à distance de moi depuis le début de son arrivée et au moment où j'explique à sa gardienne le message qu'il veut lui faire passer et qui lui tient vraiment à coeur, il se hisse à ma hauteur, juste devant moi, plonge ses yeux dans les miens et me lance un regard tellement intense que j'en est été bouleversée.

Sa gardienne n'en revenait pas, elle m'a dit "il a compris que vous êtes en train de me faire passer son message".
Il a terminé la communication devant moi, me demandant un milliard de câlins.


Instant magique :-)

1 / 2

Please reload

©2017 par Karine GIRAUDIER